Ces trois toiles ont été tout spécialement créées pour la biennale de Florence qui se tiendra à

Florence, Italie, des 23 au 31 octobre 2021.

Le sujet pour cette exposition est : « Eternel féminin, changement éternel »

https://www.florencebiennale.org/en/theme-of-the-xiii-edition/


La première toile représente cet éternel dilemme et questionnement Shakespearien « To be, or not to

be » métamorphosé en « To be, or not to be feminine, that is the question ». Dans le diktat actuel de

la beauté et de la féminité imposées par les médias, la femme se doit-elle d’être féminine pour elle-même ou le fait-elle pour plaire aux autres ? Peut-elle garder son libre arbitre ?

 

La deuxième toile « Feminity is everywhere » est plus subjective en illustrant que la femme et son féminin peuvent être retrouvés dans toutes formes qui nous entourent. Ainsi la femme peut être vue, imaginée, fantasmée dans tous les objets de notre quotidien.


La troisième toile « L’Amour éternel » représente la douceur du symbole féminin grâce à sa fleur emblématique : la rose rouge qui représente l’Amour infini et passionnel de celle ou celui qui les offre. Les douze roses rouges en cercle représentent, quant à elles, une demande en mariage.

Logo biennale.JPG
To be or not to be feminine, that's the question.png

To be or not to be feminine, that is the question

Technique mixte, 40cm x 50cm, acrylique, pâte polymère, collage, fond bois, 2021

Prix : 580 chf / 540 euros

Feminity is everywhere.png

Feminity is everywhere

Technique mixte, 52cm x 72cm, acrylique, pâte polymère, similicuir, collage, 2021

Prix : 620 chf / 580 euros

L'Amouter Eternel.png

L'Amour Eternel

Technique mixte, 40cm x 50cm, acrylique, pâte polymère, similicuir, collage, 2021

Prix : 380 chf / 350 euros